Scène du film "Retour vers le Futur"
Scène du film "Retour vers le Futur" © Universal Studios

Et si les sites d'e-commerce nous connaissaient un peu trop bien ? Amazon a déposé le brevet d'une méthode permettant de prévoir ce que vous allez commander... Et de vous l'expédier avant même que vous l'ayez acheté. Quand Big Brother rencontre Doc Brown.

Ça pourrait s'appeler "Amazon Oracle", mais le géant de la vente en ligne a préféré le terme plus technique "anticipatory shipping", "livraison par anticipation". Concrètement, on est pourtant presque dans de la divination. Le brevet déposé par Amazon évoque une technique permettant d'analyser votre comportement en tant que consommateur, et d'en déduire ce que vous allez acheter dans un futur proche.

Des DVD dans la boule de cristal

C'est le Wall Street Journal qui a levé le lièvre en découvrant le fameux brevet (consultable ici). L'objectif, pour Amazon, c'est d'atomiser l'une des réticences liées aux achats en ligne : le délai de livraison. Inexistant lorsqu'on se déplace en boutique, parfois long de plusieurs jours ou semaines si l'on cherche la perle rare sur le web.

La nouvelle méthode d'Amazon peut consister à préparer à l'avance les paquets, qui seraient du coup prêts à partir à la seconde où vous les commandez. Ou même à les envoyer par avance dans un secteur géographique précis près de chez vous, puis de rediriger le tout vers l'adresse de livraison indiquée au moment de la commande.

Et si vous l'on vous envoie un colis que vous ne comptiez pas du tout commander ? Amazon dit envisager d'offrir, dans certains cas, la commande, si le client du futur a décidé de contredire sa version du passé. Nom de Zeus, la Pythie d'Amazon est infaillible...

image lien émission netplusultra
image lien émission netplusultra © Radio France
Mots-clés :
Articles liés
Économie
Le CETA : qui est pour, qui est contre?
21 septembre 2017
Économie
À qui profite le CETA ?
21 septembre 2017
Économie
La Dominique anéantie par l'ouragan Maria
19 septembre 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.