mise en place de la commission sur l'avenir des retraites
mise en place de la commission sur l'avenir des retraites © reuters

Les partenaires sociaux sont parvenus hier soir à un protocole d'accord pour renflouer les caisses des régimes de retraite complémentaire.

Cet accord entérine une baisse de pouvoir d'achat pour 11 millions de retraités puisque les retraites complémentaires pourraient augmenter moins vite que l'inflation : 0,5% seulement pour la part des cadres, 0,8 pour tous les retraités. En 2014 et 2015 les retraites seront revalorisés d'un point de moins que l'inflation.

Le Medef a accepté une augmentation des cotisations, comme les syndicats le réclamaient.

Au total, ces mesures permettront d'économiser environ 3 milliards d'euros à l'horizon 2017, faisant passer le déficit des régimes de 8,6 milliards à 5,5 milliards cette année-là, selon Jean-François Pilliard, le représentant du Medef.

Cet accord doit encore être formellement approuvé par les organisations syndicales, mais déjà trois syndicats sur cinq pourraient signer cet accord sur lequel les partenaires sociaux ont travaillé cinq mois. Pour être validé, le texte mis sur la table ne doit pas faire l'objet de trois oppositions de syndicats.

Les explications de Bruce de Galzain

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.