Avant l'audience du Tribunal de commerce de Paris, qui doit décider demain de l'avenir de SeaFfrance, les dernières hypothèses et propositions ont été examinées à l'Elysée

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.