C'est l'Ambassade du Canada elle-même qui le dit, le nombre de candidats à l'expatriation qui ont voulu s'inscrire à son salon Destination Canada est "énorme". 17 000 personnes postulent pour un millier d'emplois environ (de serveur à ingénieur, en passant par soudeur ou mécanicien...). Les recruteurs canadiens présents pour ce salon n'auront que l'embarras du choix parmi des candidats déjà pré-sélectionnés. Les services de Pôle emploi ont en effet réduit leur nombre à 800 par jour, à recevoir sur les trois jours que dure ce rendez-vous. Le lieu parisien est tenu secret, de peur de voir affluer des candidats "spontanés" : tous les entretiens se font sur rendez-vous. Parmi les arguments des nombreux postulants : la morosité française, son taux de chômage et d'imposition élevés, mais aussi l'attrait du Canada, pays réputé accueillant pour les nouveaux immigrants, où les compétences comptent plus que le diplôme, et où la mobilité professionnelle est plus facile.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.