les chantiers stx entament leur diversification
les chantiers stx entament leur diversification © reuters

L'armateur américain Royal Caribbean Cruises a annoncé vendredi un accord avec STX pour la construction d'un nouveau paquebot géant par les chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). L'accord a été rendu public à l'occasion du début de l'assemblage d'un paquebot de la même classe qui avait été commandé en décembre 2012.

Le quatrième exemplaire de la classe des « Oasis », qui figurait en option sur le premier contrat et devra être livré en 2018, représente une commande d'un milliard d'euros et générera environ dix millions d'heures de travail pour les ex-chantiers de l'Atlantique.

Il sera de taille similaire à celle de l'Oasis III, long de 361 mètres, qui devra pour sa part être livré en 2016. Ce dernier devrait consommer 20 % d'énergie en moins par rapport à ses deux prédécesseurs, construits aux chantiers finlandais de STX en 2009 et 2010. Ceux-ci "figuraient déjà parmi les bateaux les plus efficaces au monde" en la matière, souligne Royal Caribbean Cruises.

STX, qui emploie 2 400 personnes à Saint-Nazaire, affiche ainsi un carnet de commandes plein : l'entreprise doit livrer en 2014 et 2015 deux porte-hélicoptères à la marine russe, en 2016 le paquebot de Royal Caribbean et un ferry pour Brittany Ferries, puis en 2017 un paquebot pour l'armateur italo-suisse MSC.

Laurent Castaing , directeur général de STX France, interrogé par Alexandre Vau , se réjouit :

Nous avons un carnet de commandes que beaucoup d'autres industries pourraient nous envier.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.