Train Intercités en gare d'Austerlitz
Train Intercités en gare d'Austerlitz © MaxPPP

Convergence Nationale Rail, collectif de défense du service public du rail, appelle à une manifestation samedi matin à Millau pour défendre le réseau des trains Intercités.

Après avoir appelé cette semaine au "sursaut" des élus pour défendre les liaisons Intercités, le collectif organise un rassemblement au départ de la gare de Millau, située sur l'une des lignes menacées de disparaître : l'Intercités Aubrac qui relie Clermont-Ferrand à Béziers.

Didier Le Reste, vice-président de Convergence Nationale Rail, ne cache pas son inquiétude :

Dans le fret, la SNCF a sciemment planifié la casse, on prend le même chemin pour le transport de voyageurs. Nous sommes choqués de voir que la SNCF est en train de tuer le rail public. Les usagers votent, pas les wagons de marchandises, le politique sera peut-être un petit peu plus sensible.

Didier Le Reste a été reçu la semaine dernière par la commission présidée par le député PS Philippe Duron, chargé par le gouvernement de plancher sur l'avenir des trains Intercités, déficitaires. Ses conclusions sont attendues dans un mois. Mais la SNCF s'est d'ores et déjà prononcée en faveur d'une réduction drastique des lignes et dessertes. "Un démantèlement du territoire", s'insurge Convergence Nationale Rail.

► ► ► LIRE AUSSI | Un rapport prévoit 11.000 postes en moins à la SNCF

Le collectif, qui réunit des élus, des syndicalistes et des usagers, réclame le maintien d'une offre nationale, au départ de Paris comme pour les lignes transversales.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.