A cinq jours de l'examen du dossier par le tribunal de commerce de Paris, une réunion aujourd’hui entre le ministre des transports Thierry Mariani et les syndicalistes de la compagnie n'a abouti à rien. Isabelle Raymond

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.