ségolène royal évoque un étalement de la hausse des tarifs d'edf
ségolène royal évoque un étalement de la hausse des tarifs d'edf © reuters

La Ministre de l’Écologie, Ségolène Royal a réitéré ce matin, aux micros de France Inter, la position de Matignon sur le retour d’une écotaxe régionale. L’idée avait été lancée, lundi, par Frédéric Cuvillier (PS), ancien ministre des transports.

Il n’y aura pas d’écotaxe régionale. Le gouvernement l’avait annoncé mardi, Ségolène Royal l’a confirmé ce matin aux micros de Patrick Weill. La ministre de l’Ecologie a dit ne pas "vouloir relancer la polémique". Exit donc l'idée lancée lundi par Frédéric Cuvillier, député-maire PS de Boulogne-sur-mer, et soutenue par de nombreux élus dont Ségolène Royal.

Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, au 7/9 de Patrick Weill

La ministre de l'Écologie n'a cependant pas précisé les raisons d'un tel refus. Plusieurs hypothèses ont été avancées, notamment les éléctions régionales de décembre prochain.

Pourquoi enterrer l'écotaxe régionale ? - Marion Lagardère, journaliste au service politique de France Inter

En juin, Ségolène Royal estimait que l’écotaxe régionale était "une bonne idée"

Mi-juin, la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, avait pourtant laissé ouverte la possibilité pour certaines régions de mettre en place une écotaxe pour les poids lourds en transit. "Je pense que c'est une bonne idée, non seulement pour la région Ile-de-France mais également pour d'autres régions, par exemple comme la région Alsace". Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale et tête de liste PS pour les régionales en Ile-de-France s'était également déclaré "favorable" à la mise en place d'une telle taxe.

Claude Bartolone répond aux micros de Marion Lagardère

Lors d'un déplacement à Metz en novembre, François Hollande avait lui aussi proposé qu'une "expérimentation" de l'écotaxe en Alsace-Lorraine soit "envisagée, si les élus en décident et si elle est compatible avec nos engagements européens."

Deux possibilités pour remplacer l’écotaxe régionale

La société Ecomouv devait toucher 40% des recettes de l'écotaxe
La société Ecomouv devait toucher 40% des recettes de l'écotaxe © maxppp

Pour remplacer l’écotaxe, le gouvernement dispose de deux possibilités : une vignette, ou une pérennisation du dispositif mis en place pour 2015, l'extension aux poids-lourds de la hausse de quatre centimes par litre de la taxe sur le gazole. La décision sera prise lors des discussions sur la Loi de finance 2016, selon Matignon.

L'écotaxe avait été abandonnée en octobre 2014 et le gouvernement avait signé en décembre un accord sur le dédommagement du consortium Ecomouv', chargé de collecter cette taxe écologique sur les poids lourds.

ecotaxe
ecotaxe © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.