arnaud montebourg penche pour l'offre de bouygues sur sfr
arnaud montebourg penche pour l'offre de bouygues sur sfr © reuters

L'avenir de SFR est toujours en suspens. Vivendi a annoncé dans la soirée qu'elle poursuivrait durant le week-end l'examen des offres de reprise présentées par Numericable et Bouygues, le rival qui a dégainé vendredi matin une nouvelle offre.

A qui sera vendu SFR ? Les treize membres votants du conseil de surveillance de Vivendi devait théoriquement trancher vendredi soir.

Finalement le conseil a décidé de se donner un peu de temps. Dans la soirée son communiqué indiquait qu'il suspendait ses travaux et qu'il allait continuer à étudier les offres ce week-end.

Le conseil de surveillance doit décider si le groupe scelle un accord définitif avec le câblo-opérateur Numericable, choisi pour entrer en négociations exclusives avec Vivendi il y a trois semaines, devait théoriquement l'emporter.

Sauf que Bouygues se démène pour que ce deal n'ait pas lieu et a jeté un pavé dans la mare en augmentant encore son offre financière - sa quatrième proposition - dans l'espoir de revenir dans le jeu.

Jusqu'au bout, jouer la mouche du coche. Bouygues a beau savoir que Numéricâble a à priori la préférence de vivendi, le groupe refuse de s'avouer vaincu.

Les explications de Véronique Julia

SFR ide
SFR ide © ide
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.