fortes perturbations du trafic sncf attendues mercredi
fortes perturbations du trafic sncf attendues mercredi © reuters

La grève à la SNCF, qui provoque d'importantes perturbations mercredi en France, a été reconduite pour jeudi par la plupart des assemblées générales, à l'appel des syndicats opposés au projet de réforme ferroviaire.

CGT, Sud Rail, FO et First appellaient à une grève de 24 heures reconductible contre le projet, qui prévoit le rapprochement sous une même holding de la SNCF et de RFF, le gestionnaire du réseau ferré.

Ce matin, à la gare Saint-Charles de Marseille, pas de pagaille, les usagers avaient manifestement pris leurs précautions. Reportage d'Isabelle Dor

Gilbert Garrel, le secrétaire général de la CGT cheminots, a menacé de reconduire la grève si les cheminots "n'ont pas des gages écrits du gouvernement pour une autre réforme" avant son examen par les députés.

Les prévisions de trafic à la SNCF
Les prévisions de trafic à la SNCF © Idé

Pour les quatre syndicats, ce texte, qui prévoit selon eux une "fausse fusion" de la SNCF et de RFF avec trois établissements publics distincts, n'améliorera en rien le système public ferroviaire. Ils réclament le retour à la situation prévalant avant 1997, à savoir la réunification de la SNCF et de RFF au sein d'un seul et même établissement public, et la reprise de la dette ferroviaire de 40 milliards d'euros par l'Etat.

Les syndicats de cheminots reçus jeudi au ministère

Le gouvernement défend de son côté un projet qui repose sur un modèle "100% public, unifié et eurocompatible" qui permettra à la France "de peser sur l'avenir du rail en Europe", a déclaré le secrétaire d'Etat aux Transports Frédéric Cuvillier.

Frédéric Cuvillier a précisé dans un communiqué qu'il recevrait la CGT, Sud-Rail et l'Unsa jeudi. L'Unsa, qui a refusé de prendre part dans l'immédiat à la grève, a dit attendre le résultat de cet entretien avant d'envisager de rejoindre le mouvement et a déposé par précaution un préavis de grève pour le 17 juin.

Dans tous les cas, reportez, si vous le pouvez, votre voyage. Les perturbation seront importantes ce mercredi, explique Marion L'Hour, du service éco de France Inter

Les taxis grognent aussi !

La circulation automobile devrait être rendue plus compliquée encore par une grève européenne des taxis prévue mercredi pour protester contre la "concurrence déloyale" des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC).

Les chauffeurs de taxis se sont notamment rassemblés ce matin daux abords des aéroports parisiens. À Orly, l'ambiance était très tendue. Reportage sur place de Géraldine Hallot

►►► À LIRE AUSSI | Première victoire des VTC face aux taxis

Taxis contre VTC
Taxis contre VTC © Idé
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.