Jusqu'à présent, il était possible d'échanger ou d'annuler ses billets de train (hors Prem's) sans frais jusqu'à la veille du départ. Désormais, il vous en coûtera cinq euros au cours du mois qui précède votre départ . Et s'il s'agit du jour même de votre voyage ou la veille, la facture montera alors à quinze euros et 12 euros pour les trains Intercités à réservation obligatoire.

Seule façon d'échapper à ces nouvelles conditions : détenir une carte de réduction (Jeune, Senior, Enfant, Week-End...). Leurs détenteurs pourront modifier leur billet ou demander son remboursement gratuitement jusqu’à deux jours avant le départ, et devront payer cinq euros ensuite. Autre possibilité, acheter un billet Pro, flexible, mais aussi beaucoup plus cher.

L'annonce de la mesure a été faite en janvier dernier, pour une miise en oeuvre qui intervient ce dimanche. La SNCF justifiait à l'époque cette mesure par le fait d’avoir perdu plusieurs dizaines de millions d’euros en 2015 à cause des attentats qui ont touché Paris et l’attaque du Thalys. Elle parle aujourd'hui d'améliorer le taux de remplissage des TGV qui plafonne à 65%.

Il n'y a pas que l'échange de billets SNCF qui change le 1er mai

Ce qui change le 1er mai [infographie]
Ce qui change le 1er mai [infographie] © Visactu
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.