L'agence de notation revoit ses prévisions à la hausse concernant les finances des collectivités territoriales.

L'agence de notation évoque "un rebond" des finances des collectivités locales françaises.
L'agence de notation évoque "un rebond" des finances des collectivités locales françaises. © Maxppp / JUSTIN LANE

La Cour des comptes présente ce mardi son rapport sur les finances des communes, départements et régions. L'association des départements de France affirme qu’une quarantaine de départements seront dans le rouge à la fin de l'année, incapables de verser le RSA.

L'agence de notation Standard and Poors, qui note les collectivités locales, livre une vision beaucoup moins alarmiste. L'année 2015 est meilleure que prévu, Elle vient de revoir en nette hausse ses prévisions pour 2016.

Coté recette, les collectivités ont profité à plein du volume des ventes dans l'immobilier qui repartent à la hausse. En témoigne l'augmentation exceptionnelle du produit des taxes locales, les droits de mutation avec une augmentation de 15%, c’est-à-dire 10 fois plus qu'attendu. Mehdi Fadli, directeur chez Standard and Poors, se montre très positif, même s'il faut relativiser.

Globalement, les collectivités gèrent mieux leurs dépenses de fonctionnement et de personnel. Elles s'endettent aussi bon marché. Coté dépense, le revenu de solidarité active continue de peser sur les départements, mais étant donnée l'amélioration du marché de l'emploi, la hausse des bénéficiaires est moins forte. Il reste cependant, selon ce dirigeant de l’agence de notation, un point noir, pour pouvoir s'ajuster aux impératifs budgétaires, les collectivités ont baissé leurs investissements.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.