Les salariés français travaillent en moyenne 39,1 heures par semaine, avec des disparités entre le privé et le public et les cadres et les employés.

La durée légale, fixée à 35h par semaine à temps complet, est dépassée par tous les travailleurs français d'après la Dares
La durée légale, fixée à 35h par semaine à temps complet, est dépassée par tous les travailleurs français d'après la Dares © Maxppp / Jean-Pierre FILATRIAU

Les 35 heures, une notion dépassée ? En France, les salariés sont nombreux à travailler plus que la durée légale fixée par la loi. Selon une étude publiée mercredi par le ministère du Travail, un salarié à temps complet a travaillé en moyenne 39,1 heures par semaine en 2015.

Congés et jours fériés déduits, cela représente une moyenne de 1 652 heures au cours de l'année, une "durée habituelle hebdomadaire" relativement stable par rapport à 2014 (1 664 heures), analyse la Dares, alors qu'elle avait grimpé entre 2003 et 2011, passant de 38,9 à 39,5 heures par semaine.

Extrait du rapport Dares sur la durée hebdomadaire du temps de travail 2015
Extrait du rapport Dares sur la durée hebdomadaire du temps de travail 2015 © Dares

Les cadres travaillent le plus, mais bien moins que les indépendants et les agriculteurs

Dans le détail, les cadres et les professions intellectuelles déclarent travailler le plus, avec une moyenne hebdomadaire de 43,2 heures. Viennent ensuite les professions intermédiaires avec 38,4 heures hebdomadaires, les employés (37,9) et les ouvriers (37,7).

Les femmes salariées à temps complet déclarent par ailleurs une durée légèrement inférieure que celle des hommes, avec 38,2 heures par semaine contre 39,7 pour ces derniers.

En France, la durée légale hebdomadaire s'élève à 35 heures. Les heures travaillées au-delà de ce seuil sont considérées comme des heures supplémentaires, qui doivent être compensées par une rémunération majorée ou par des jours de RTT. Des dispositions qui ne concernent pas tous les salariés, puisque les cadres relèvent, pour une partie d'entre eux, d'un régime de forfait en jours : le temps de travail n'y est pas comptabilisé en heures hebdomadaires mais en jours travaillés dans l'année.

Enfin, à l'exception des enseignants, les salariés du public et du privé déclarent une durée de travail hebdomadaire identique, avec 39,1 heures en moyenne. Mais la "durée annuelle effective" diffère, ceux du privé travaillant en moyenne 16 jours de plus, avec 215 jours contre 199 jours travaillés dans l'année en 2015.

Les salariés travaillent nettement moins, en moyenne, que les non-salariés, qui déclarent 46,4 heures hebdomadaires et 2.100 heures annuelles. La palme revient aux agriculteurs, qui travaillent 53,9 heures par semaine et 2.632 heures (304 jours) par an.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.