gaz de schiste
gaz de schiste © Radio France / MaxPPP

Est-ce la fin d'un eldorado promis ? Total a décidé de ne pas renouveler son seul permis d'exploration de gaz de schiste en Pologne. Avant le groupe français, cinq autres compagnies internationales ont également renoncé.

Il y a trois ans, Total avait obtenu un permis d'exploration dans l'est du pays près de Chelm. Le gouvernement polonais espérait une exploitation commerciale du gaz de schiste pour 2014. Mais aujourd'hui, les compagnies fuient. Les Américains Marathon Oil, Talisman Energy, Exxon Mobil et les Italiens de Eni sont déjà partis. Seul Chevron continue de forer le sous-sol polonais.

Les réserves de gaz polonais ont été surévaluées, les premiers forages n'ont pas enthousiasmé les compagnies pétrolières qui doivent aussi tenir compte de normes environnementales européennes plus strictes. En Pologne comme en Roumanie, en France ou en Angleterre, l'opinion n'était pas toujours favorable à ces projets d'extraction.

Les explications de Pauline Ben Ali

gaz de schiste: la fracturation hydraulique
gaz de schiste: la fracturation hydraulique © reuters
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.