Sur l'ensemble du mois, le trafic accuse une baisse de 1,8% par rapport à novembre 2014
Sur l'ensemble du mois, le trafic accuse une baisse de 1,8% par rapport à novembre 2014 © MaxPPP

Aéroports de Paris a fait état lundi d'une diminution de son trafic le mois dernier, sous le coup des attentats du 13 novembre à Paris qui ont provoqué une forte baisse de la fréquentation au cours de la deuxième quinzaine.

« Le choc a été fort », affirme le PDG d’Aéroport de Paris, Augustin de Romanet. Dans la foulée des attaques qui ont frappé la capitale française, le trafic a chuté d'environ 6% alors qu'il progressait de 3,6% sur la période allant du 1er au 13 novembre, précise l'exploitant des aéroports de Roissy et d'Orly dans un communiqué. Sur l'ensemble du mois, le trafic accuse une baisse de 1,8% par rapport à novembre 2014, avec un recul de 2,9% à l'aéroport de Paris-Orly et de 1,3% à Paris-Charles de Gaulle.

Orly a été plus touché que Roissy, et c‘est en France sur les vols domestiques que le trafic a le plus baissé. Le cabinet ForwardKeys, qui analyse les bases de données de plus de 200.000 agences de voyage, pointe une chute de 30% des vols internationaux. Ce sont les Américains puis les Chinois qui ont le plus annulé. Ces baisses de réservations ont un impact sur l’activité touristique, qui a chuté de 24% le mois dernier selon le Comité régional du tourisme, qui n’entrevoit pas de perspectives encourageantes pour les fêtes de fin d’année. Touchés également : les grands magasins parisiens et les petits commerçants.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.