Le document envoyé par Bercy relance les hostilités. Il s'agit d'un plan de Paris, destiné aux partenaires sociaux et aux élus locaux, qui présente les douze zones touristiques internationales (ZTI) potentielles. Leurs limites ne sont pas encore définitivement figées mais la carte servira de base au décret, qui lui en fixera les contours précisément et durablement. Dans les périmètres désignés, les magasins pourront ouvrir le dimanche.

La carte des ZTI présentée par Bercy
La carte des ZTI présentée par Bercy © Radio France

En cause, notamment : le secteur de la place d'Italie dans le 13e arrondissement ou encore des gares Saint-Lazare et Austerlitz. Pour les syndicats, il ne s'agit pas de zones qui attirent les touristes étrangers et c'est donc un prétexte pour autoriser des ouvertures dominicales. Ils l'expliquent dans un communiqué.

Le découpage proposé ne convient pas du tout aux syndicats. Ils n'ont pas mis longtemps à chercher une solution pour éviter ce qu'ils considèrent comme une généralisation du travail dominical. Les explications de Marion L'Hour, du service éco de France Inter.

Ils comptent bien faire connaître leur avis lors des négociations. En effet, même si l'ouverture des magasins est autorisée, le travail des employés, lui, reste soumis à des accords internes aux entreprises.

Le communiqué de quatre syndicats publié par France Inter

►►► LIRE AUSSI | Travail le dimanche : Paris n'en veut pas plus

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.