Comment passer de la dénonciation des plans sociaux à une intervention concrète et efficace pour le maintien de l'emploi ? C'est toute la difficulté à laquelle est confronté Arnaud Montebourg. Le ministre du redressement productif est à Gémenos près de Marseille depuis ce matin. Il est au chevet des salariés de Fralib qui conditionnent les sachets de thé et de tisane des marques Lipton et Elephant. Le groupe Unilever a décidé de fermer le site de Gémenos. Aux dernières nouvelles, la communauté urbaine de Marseille à majorité de gauche a décidé d'exercer son droit de préemption sur le site en question. Pour quoi faire, c'est toute la question.Marion L'Hour

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.