Le PDG de Publicis, Maurice Lévy, va recevoir un bonus de 16 millions d'euros. De quoi donner du grain à moudre aux candidats à la présidentielle qui dénoncent déjà les salaires des grands patrons.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.