Remise du rapport Sirugue au prmeier ministre.
Remise du rapport Sirugue au prmeier ministre. © MaxPPP

Christophe Sirugue a rendu ce matin son rapport au premier ministre. Le député de Saône-et-Loire propose de rendre plus lisibles les dispositifs d’aide sociales et de pouvoir verser les premières allocations à 18 ans.

Le député veut repenser les aides sociales

Son rapport Christophe Sirugue l’a appelé « Repenser les minima sociaux : vers une couverture socle commun » comme pour annoncer la couleur. Le député de Saône-et-Loire veut refonder entièrement les différentes allocations pour les chômeurs en fin de droit et les personnes handicapées. Une dizaine en tout.

Les minimas sociaux sont parfois inconnus des personnes qui pourraient en bénéficier. Autre problème selon qu’on relève du RSA ou du RMI par exemple, à ressources équivalentes, une personne peut ne pas avoir les mêmes droits.

Christophe Sirugue propose de refonder les minimas sociaux. Dans son rapport il y a trois scénarios possibles :

  • 1 er scénario: création d’une couverture socle commune: un minima social universel qui s’adresserait à tous les citoyens actifs âgés de 18 ans minimum. Ce scénario a la préférence du député. La couverture socle commune serait de 400 euros. Avec seulement deux compléments, une allocation "insertion" et une autre "handicapé-personnes âgées".

  • 2 ème scénario: les 10 minimas sociaux sont rassemblés en 5 grands ensembles, certaines allocations seraient fusionnées comme le RSA, l’allocation veuvage, l’allocation temporaire d’attente (ATA) et le revenu de solidarité outre-mer (RSO)

  • 3 ème scénario: on garde les 10 mais on en simplifie les paramètres d'accès pour les rendre plus accessibles.

Manuel Valls approuve les propositions, Nicolas Dupont-Aignan parle d'irresponsabilité

Le premier ministre s’est engagé dans un communiqué « à mettre en œuvre rapidement »les propositions du rapport Sirugue. Manuel Valls est aussi favorable à la mesure phare du rapport l’instauration d’un revenu minimum pour les personnes précaires entre 18 et 25 ans.

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France dénonce sur Sud Radio et Public Sénat un rapport démagogique. Il propose de « créer des emplois jeunes qui permettent aux jeunes de s’insérer, mais je refuse qu’on donne de l’argent sans compensation. »

Pouria Amirshahi député anciennement PS est d’accord sur le fond « oui au revenue minimum , c’est une condition nouvelle et moderne de la solidarité des temps nouveau » assure-t-il sur LCP mais il tempère « attention néanmoins à avoir un système juste »

Le candidat à la primaire Le Républicains Frédéric Lefebvre soutient le projet du revenu universel . Dans un communiqué le député LR exhorte le gouvernement à réunir la droite et la gauche sur cette question. Mais selon lui il faudrait aller plus loin.

Les 9 minima sociaux.
Les 9 minima sociaux. © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.