[scald=61643:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - François Fillon a annoncé lundi 18,6 milliards d'euros de mesures supplémentaires pour 2012 et 2013 et porté l'effort de redressement budgétaire à 65 milliards d'euros d'ici 2016.

L'objectif est de tenir les engagements français de réduction du déficit malgré le ralentissement économique, avec l'espoir de conforter la note "triple A" du pays.

Les mesures supplémentaires s'élèveront à 7 milliards d'euros en 2012 et 11,6 milliards en 2013, a annoncé François Fillon lors d'une conférence de presse.

L'âge légal de la retraite sera porté à 62 ans en 2017 au lieu de 2018, a ajouté le Premier ministre.

Sept cents millions d'euros d'économies supplémentaires seront réalisées sur les dépenses de santé et les "niches" fiscales seront réduites de 2,6 milliards supplémentaires.

Le taux réduit de la TVA sera porté de 5,5% à 7%, sauf pour les produits de première nécessité, dont l'alimentation.

Certaines prestations sociales ne seront revalorisées que de 1% l'an prochain, soit le niveau de la croissance prévu, les minimas sociaux et prestations constituant un revenu de remplacement étant revalorisés selon les règles actuelles, plus avantageuses.

Le barème de l'impôt sur le revenu et celui de l'impôt de solidarité sur la fortune seront gelés pour les deux prochaines années.

L'impôt sur les sociétés sera quant à lui majoré de 5% pour les entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse 250 millions d'euros.

Jean-Baptiste Vey et Emmanuel Jarry, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :

Derniers articles

Musique

Lorsque la gamme nous charme

mercredi 28 septembre 2016
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.