Devant les députés, le ministe du Redressement productif a évoqué "deux repreneurs" intéressés par le site d'ArcelorMittal à Florange. Selon nos informations, il s'agirait du Russe Severstal, et d'un repreneur français, tous deux bons connaisseurs des installations sidérurgiques. L'un d'eux aurait passé l'étape de la "data room" qui donne accès aux informations les plus sensibles concernant le site. En revanche selon Arnaud Montebourg aucun ne se contenterait de racheter la seule filière à chaud.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.