Un accès continu aux droits des travailleurs, congés parentaux par exemple
Un accès continu aux droits des travailleurs, congés parentaux par exemple © MaxPPP

Le CPA est censé faciliter la vie de ceux qui travaillent, ceux qui perdent leur travail, ceux qui se forment... Il doit être mis en place d’ici 2017. Un rapport, remis ce matin, et que France inter s'est procuré, en précise les contours.

Ce sera la réforme phare de la fin du quinquennat de François Hollande. Un compte pour tous, dès l’âge de 16 ans, consultable sur sa tablette ou son smartphone. Personnalisé, il vous accompagnera tout au long de la vie.

En fonction du scenario retenu par le gouvernement, notre CPA nous permettra d'avoir accès à nos droits sociaux, droits à la retraite, à la maladie, à notre compte épargne-temps - qui pourrait être porté d'une entreprise à l'autre -, droit à la formation et au chômage. Tous ces droits seront convertis en points pour financer formations, vacances ou aide à la mobilité.

Une boîte à outils et à informations pour Selma Mahfouz, la présidente de la commission Compte personnel d'activité :

Il nous donnera la possibilité, à la fois de mobiliser des droits à la formation, à l’accompagnement - tout ce qui permet aux gens d’évoluer professionnellement -, et d’autre part d’avoir plus d’informations sur les droits qui sécurisent les personnes dans leurs transitions. Que se passe-t-il si je suis licencié ? Si je souhaite me mettre à mon compte ?

Jean Pisani-Ferry, commissaire général de France Stratégie, l’organisme rattaché au Premier ministre qui a rédigé ce rapport, préconise des'intéresser d'abord à ceux qui sont éloignés de l'emploi ou qui enchaînent les contrats précaires avec plusieurs employeurs :

Ce devra être un outil pour tous, construit autour des besoins des personnes : salariés, non-salariés et personnes qui cumulent différentes activités. Il devra leur permettre d’être autonome dans leur vie professionnelle, de construire leur parcours de formation, de gérer leur rupture d’emploi et d’avoir un accès continu aux droits, les congés parentaux par exemple.

Le CPA et censé être actif en 2017. Un objectif trop ambitieux selon France Stratégie, qui s'inquiète d'un éventuel changement de gouvernement.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.