Bruno Michel Iksil travaille pour la banque JP.Morgan et son offensive sur le marché donne des frayeurs au marché boursier londonnien. Surpris par le volume de ses paris, les courtiers l'ont surnommé "la baleine de Londres. Isabelle Cornaz

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.