Au PS, certains en sont convaincus, d'autres beaucoup moins. Ce matin, les députés socialistes ont reçu le ministre de l'Économie et des finances venu défendre son texte.

La loi Macron
La loi Macron © Radio France

Quel accueil ont réservé les députés socialistes à Emmanuel Macron ? Cyril Graziani est à l'Assemblée...

1 min

Une majorité pour la loi Macron ?

L'épineux dossier du travail le dimanche

Emmanuel Macron à l'Assemblée nationale
Emmanuel Macron à l'Assemblée nationale © Vincent Isore/IP3 / Vincent Isore/IP3

Le texte est aussi divers que varié puisqu'il va de l'ouverture de la réforme des prud'hommes au développement du transport en passant la privatisation des aéroports de Nice et de Lyon. Le dossier le plus contesté, c'est sans doute le travail le dimanche.

Emmanuel Macron a beau multiplier les rencontres avec les élus de la majorité, Bercy et Solférino n'arrivent toujours pas à s'entendre sur le travail dominical. Le ministre de l'Économie veut permettre aux commerces d'ouvrir jusqu'à 12 dimanches par an contre 5 aujourd'hui. Mais pour le PS, c'est beaucoup trop. Le premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis veut limiter lui à 7 le nombre maximum de dimanches travaillés.

Les discussions sont également très animées au sujet des garanties offertes prévues pour les salariés. Le ministre est clair, le travail du dimanche doit se faire sur la base du volontariat et le principe d'une compensation serait garanti par la loi. Mais quelle contre-partie ? Plus de salaires ? Combien ? C'est aux syndicats et aux patrons de le négocier branche par branche ou entreprise par entreprise y compris dans les PME de moins de 20 salariés. Pourtant, ces petites entreprises en étaient dispensées dans la première version du projet de loi. Bercy aurait donc finalement changé d'avis pour ne pas rajouter un nouveau seuil. Mais là encore, tout peut encore bouger d'ici demain ou en janvier lors des débats parlementaires.

Travail le dimanche : les nouvelles mesures
Travail le dimanche : les nouvelles mesures © Radio France
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.