Redevance
Redevance © MaxPPP / Julio Pelaez

Alors que Delphine Ernotte prend les rênes de France Télévisions, le débat fait rage entre les ministères de la Culture et des Finances : faut-il augmenter la redevance, et surtout élargir son assiette aux objets connectés ?

Très clairement deux camp s'opposent : D'un côté, le ministrère de la Culture, de l'autre Bercy.Pour Fleur Pellerin, ce qu'il faut c'est un élargissement de l'assiette de la contribution audiovisuelle. Élargissement aux objets connectés, car après tout, on le sait, les usages ont évolué et les jeunes (principalement, mais pas que) ne regardent plus la télévision sur le bon vieux poste à la papa mais sur tablettes et autres smartphones. D'autres pays européens le font déjà, comme l' Allemagne par exemple, où l'audiovisuel public, grâce à cet élargissement, n'a jamais été aussi riche. Mais du côté de Bercy, on se dit qu'un nouvel impôt aura du mal à passer, politiquement. La question devrait être tranchée d'ici un mois lors des arbitrages dans le cadre du le projet de loi de finance 2016. Mais ce qui semble sûr c'est que cette fameuse contribution augmentera, quoi qu'il arrive, en 2016. Actuellement à 136 euros, elle pourrait prendre de trois à cinq euros. Histoire de compenser la baisse de la dotation de l'État à l'Audiovisuel publique... Dotation qui, d'ici 2017, doit quasiment disparaître.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.