Le fabricant de tubes sans soudures explique qu'il s'agit de rationaliser ses activités
Le fabricant de tubes sans soudures explique qu'il s'agit de rationaliser ses activités © MaxPPP

Le groupe Vallourec annonce la suppression de 1000 postes en Europe. En France, deux laminoirs devraient fermer à Saint-Saulve dans le Nord et Deville en Seine-Maritime. Le fabricant de tubes sans soudures explique qu'il s'agit de rationaliser ses activités. Il annonce dans le même temps une augmentation de son capital à hauteur d'un milliard d'euros.

Vallourec réduit encore la voilure. En France, ce sont environ 500 postes qui seraient supprimés, ils viendraient s'ajouter aux 900 suppressions déjà annoncées au printemps dernier.

Réduire de moitié ses capacités de production

Le fabriquant français veut réduire de moitié ses capacités de production de tubes en Europe. Il réalise 70% de ses revenus dans le secteur du pétrole, un secteur touché de plein fouet par la dégringolade du baril de brut. Vallourec souhaite centraliser les activités de laminage en Allemagne et faire de la France le pays où seront réalisées les finitions.

"Elles sont néanmoins nécessaires si nous voulons que Vallourec reste positionné en tant que groupe solide dans la durée, capable de faire face à la concurrence dans les années à venir", a déclaré le président du directoire, Philippe Crouzet dans le communiqué.

Le marché cherche dans le même temps un «partenaire majoritaire » pour reprendre son aciérie de Saint-Saulve dans le Nord qui emploie 350 personnes. Pour cause, le groupe qui avait enregistré des pertes en 2014 était encore dans le rouge au premier trimestre 2015. Touché, le fabricant envisage de ne pas fermer de sites en France. Nicolas Balistreri, délégué Force ouvrière chez Vallourec, s'inquiète d'une situation critique.

Informations saluées par la Bourse

Des mesures nécessaires, donc, selon Philippe Crouzet. Il a été reconduit pour quatre ans à son poste. Ces informations ont immédiatement été saluées par la Bourse. A la reprise des cotations, l'action Vallourec qui a perdu 60% de sa valeur l'an dernier, a fait un bond de 13 %.

Le groupe Vallourec annonce la suppression de 1000 postes en Europe :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.