vivendi retient l'offre de numéricable pour sfr
vivendi retient l'offre de numéricable pour sfr © reuters
**Vivendi annonce ce samedi avoir retenu l'offre de Numéricable pour la vente de l'opérateur mobile SFR, dans le cadre d'une opération qui devrait représenter une valeur totale supérieure à 17 milliards d'euros.** Vivendi a mis un terme au suspense, samedi, en annonçant avoir retenu l'offre du câblo-opérateur Numericable pour la vente de sa filiale télécoms SFR, [la contre-attaque de dernière minute du rival Bouygues n'ayant pas réussi à rebattre les cartes.](http://www.franceinter.fr/depeche-sfr-le-suspense-continue) L'opération, qui représente une valeur de plus de 17 milliards d'euros, a été approuvée à l'unanimité par les membres du conseil de surveillance, précise Vivendi, qui clôt ainsi un feuilleton aux nombreux rebondissements ayant tenu en haleine le monde des télécoms depuis plus d'un mois. ### Le projet de Numéricable est "le plus porteur de croissance" pour Vivendi "Au terme de débats approfondis, le Conseil (...) a décidé, à l'unanimité, de retenir l'offre d'Altice/Numericable qui correspond au projet industriel le plus porteur de croissance, le plus créateur de valeur pour les clients, les salariés et les actionnaires, et répondant le mieux aux objectifs de Vivendi", explique le géant des télécoms et des divertissements dans un communiqué. Numéricable a depuis le début tenu la corde chez Vivendi, mais Arnaud Montebourg ou encore le secrétaire de FO Jean-Claude Mailly lui préféraient son rival Bouygues. A la CGT SFR, on reste très prudent sur ce rachat. **Damien Bornerand, de la CGT SFR :** > De manière quasi systématique, le propriétaire de Numéricable a supprimé une partie importante des emplois dans les entreprises qu'il a rachetées.
[Vivendi était entré le 14 mars en négociations exclusives avec Numericable](http://www.franceinter.fr/depeche-rachat-de-sfr-ce-sera-numericable), mais ne s'était pas prononcé à l'expiration du délai, vendredi, après avoir reçu une ultime offre de Bouygues, sensiblement revue à la hausse pour sa partie en numéraire. Numericable, qui a également modifié les termes de son offre, l'a finalement emporté, Vivendi ayant notamment jugé qu'elle comportait moins de risque au regard des autorités de concurrence. ### Un cinglant revers pour Bouygues Vivendi précise dans son communiqué avoir "choisi de recevoir 13,5 milliards d'euros à la réalisation de l'opération ainsi qu'un complément éventuel de prix de 750 millions d'euros puis de pouvoir céder ultérieurement sa participation de 20%". > L'ensemble devrait représenter une valeur totale supérieure à 17 milliards d'euros. La dernière offre connue de Numericable prévoyait que Vivendi reçoive 11,75 milliards d'euros en numéraire et une participation de 32% dans le nouvel ensemble SFR-Numericable. Le groupe ajoute qu'il rendra compte des conditions dans lesquelles l'opération a été conduite à l'Assemblée générale prévue le 24 juin. La transaction doit encore être soumise pour consultation aux représentants du personnel et recevoir le feu vert des autorités de concurrence. Il s'agit d'un important revers pour Bouygues qui espérait pouvoir marier SFR à sa filiale télécoms Bouygues Telecom, mal en point depuis l'arrivée de Free (Iliad ) sur le marché du mobile.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.