PARIS (Reuters) - Une enveloppe globale de 25 millions d'euros sera consacrée au plan d'action pour la filière fruits et légumes en France, a annoncé mercredi le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire.

La première partie de ces fonds - 15 millions d'euros - permettra un soutien conjoncturel sous la forme d'allègements de charges financières et sociales, a déclaré le ministre à l'issue d'une réunion avec les acteurs de la filière, en difficulté depuis le printemps dernier.

Le deuxième volet, d'un montant de dix millions d'euros, est destiné à l'accompagnement des entreprises en grande difficulté afin de "favoriser leur compétitivité" par diverses mesures, a précisé le ministre.

La filière fruits et légumes est minée par des distorsions de concurrence et les marges de la grande distribution.

En mai, la crise sanitaire des graines de soja contaminées par la bactérie E. Coli a accru les déséquilibres du marché, concombres, tomates et salades, visés à tort, ayant subi une forte chute de consommation.

Gérard Bon, édité par Sophie Louet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.