Aujourd'hui, le syndicat Sud réunit les 33 salariés du Virgin Toulouse. Objectif : réfléchir à des actions contre les suppressions d'emploi alors que l'enseigne doit fermer avant l'été. Le groupe change de stratégie.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.