Vote inédit dans la fonction publique
Vote inédit dans la fonction publique © MaxPPP

Plus de cinq millions de fonctionnaires, d'Etat, hospitaliers et territoriaux, sont appelés aux urnes ce jeudi pour désigner leurs élus dans les quelque 25 000 organes de concertation de la fonction publique. C'est la premiere fois que les trois fonctions publiques votent en même temps. En 2011, les territoriaux n'avaient pas voté alors que des élections avaient eu lieu dans les fonctions publiques d'Etat et hospitalière.

Dans un contexte déprimé, marqué par baisse d'effectifs et gel des salaires, la grande inconnue sera la participation, pourtant cruciale pour la crédibilité des huit fédérations syndicales en lice.La CGT espère garder le leadership malgré la crise interne qu'elle traverse et qui a terni sa campagne.

Parmi les sujets sur la table, les restrictions budgétaires qui compliquent le travail au quotidien. Illustration dans une direction des impôts de Lyon avec Véronique Julia

1 min

Les agents sont débordés au quotidien, surtout en période de pointe

La CGT est aujourd'hui le premier syndicat dans la fonction publique, 25,4 % si on cumule les résultats des dernieres élections dans les fonctions publiques d'Etat, hospitalière et territoriale. C'est 6 points de plus que la CFDT, 7 points de plus que Force Ouvriere. Le syndicat se dit confiant pour ces élections : d'abord il estime pouvoir progresser dans la fonction publique d'Etat, où il n'est que 3e avec près de 16% des voix. Il mise aussi sur le combat qu'il a mené ces dernieres années pour renforcer les droits des agents non titulaires.

Pour la premiere fois cette année, ces agents ont le droit de voter, ils sont 900 000. La CGT compte sur leurs bulletins de vote.

Les affaires mettant en cause le leader de la centrale Thierry Lepaon ont pourtant altéré la campagne. Elles ont ébranlé les militants, reconnait la fédération, mais les agents sur le terrain sont davantage préoccupés dit elle par l'évolution des effectifs et de leur pouvoir d'achat. un autre enjeu de ces élections, c'est l'avenir des syndicats CFE-CGC et CFTC. Pour rester représentatifs dans la fonction publique, il faudra qu'ils atteignent les 5%, un taux qu'ils n'avaient pas franchi lors des dernières élections en 2011.

Illustration avec ce reportage de Véronique Julia aux hospices civils de Lyon

1 min

Fonction publique- hopital OK

Vote inédit dans la fonction publique
Vote inédit dans la fonction publique © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.