Enseigne Darty
Enseigne Darty © MaxPPP / Julio Pelaez

Le groupe Fnac a annoncé officiellement une offre d'achat pour Darty. Il espère former ainsi un leader français des produits techniques, électro-ménagers et culturels. La Fnac estime la valeur de son futur achat à 719 millions d'euros.

L'opération est jugée judicieuse sur le plan industriel par les investisseurs, mais elle été accueillie avec attentisme en Bourse, où le titre Darty, malgré une hausse de 16,3%, restait en-deçà de la parité d'échange, à 94,25 pence, tandis que la Fnac reculait de 3,77% à 51 euros à 13h55. "Le prix ne fait pas sauter au plafond et il y a encore beaucoup d'incertitudes sur l'issue de l'opération", commente l'un d'entre eux.

Une "opportunité stratégique et financière"

Pour sa part, Darty a fait savoir que son conseil d'administration, après examen de la proposition, considérait qu'il devait "continuer à étudier les avantages d'un tel rapprochement" . Interrogé, le fonds activiste Knight Vinke, premier actionnaire de Darty avec 14,35% du capital, s'est refusé à tout commentaire.

La Fnac considère qu'un tel rapprochement constitue "une opportunité stratégique et financière majeure pour les deux groupes", évoquant une offre élargie, un potentiel multicanal renforcé et une exposition internationale accrue. Surtout, dans des marchés très concurrentiels et difficiles, le nouvel ensemble réaliserait un chiffre d'affaires combiné de 7 milliards d'euros. Il pourrait dégager des économies d'échelle et d'importantes synergies.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.