Comment rester au top dans un marché bouleversé ? Si certains font le choix de la course à la puissance, Nintendo a choisi une stratégie différente depuis quelques années. Avec la Wii U, le constructeur tente un nouveau coup de poker. Payant ?

La Wii U, descendante directe de la Wii

97 millions d'exemplaires vendus : c'est le record à battre. La Wii est aujourd'hui la console de salon la plus vendue de l'Histoire de Nintendo (tous constructeurs confondus, elle reste toutefois derrière la Playstation 2, vendue à 153 millions d'exemplaires). La Wii U doit donc se montrer à la hauteur de sa grande soeur, qui a conforté Nintendo comme numéro un mondial.

Il s'agit donc en premier lieu de ne pas déstabiliser le public conquis par la Wii. Oui, les jeux de la console précédente seront jouables sur la petite nouvelle. Les accessoires (Wiimote, balance Wii-Fit) eux aussi pourront resservir. Enfin, les joueurs pourront transférer toutes leurs données d'une console à l'autre (sauvegardes, jeux téléchargés sur la boutique en ligne)... À condition d'avoir conservé leur Wii pour réaliser l'opération.

Un écran dans la manette

Si la Wii U ne jette rien ou presque des fonctionnalités de la Wii, elle va toutefois y ajouter une nouveauté de choix : le fameux GamePad.

Le GamePad de la Wii U
Le GamePad de la Wii U © Nintendo

Une manette ? Une tablette ? Le périphérique au centre de la Wii U est un peu des deux. Certains avaient même, peu après la présentation de la chose, inventé le terme "mablette" : pas franchement sexy, reconnaissons-le, mais plutôt juste.

Le Wii U GamePad (son nom officiel) est censé permettre une nouvelle interaction avec le jeu. En affichant par exemple sur son écran tactile la carte du secteur que vous explorez... sur la télé. Ou bien en vous permettant d'accéder à l'inventaire de votre personnage. Ou encore en vous proposant des mini-jeux à des moments-clés de l'action.

Autre argument de vente massif de Nintendo : sur certains jeux, le GamePad peut devenir une console indépendante. Quelqu'un veut regarder la télé pendant votre partie ? Aucun problème, il suffit de faire basculer l'affichage de la console sur la tablette, pour continuer à jouer dans une autre pièce. Pas de doute : Nintendo connait bien la vie des familles, son public de prédilection.

Rattraper le retard technique

C'est un reproche qui a souvent été fait à la Wii : techniquement, elle est loin derrière ses concurrentes actuelles, la Playstation 3 et la XBox 360. Les trois sont pourtant sorties à peu près en même temps. C'est Nintendo qui a fait le choix (payant) de tout miser sur l'innovation en termes de façon de jouer, et pas sur la course à la puissance. Résultat : graphiquement, les jeux Wii ont toujours été très proches de ceux du GameCube (sortie en 2001), tandis que Sony et Microsoft ont pu proposer très vite des graphismes en Haute Définition.

Ce choix a eu une conséquence notable : empêcher les éditeurs de sortir les mêmes jeux sur les trois consoles du marché. Face à ce problème, ils ont donc choisi pour certains de réaliser des adaptations en revoyant les ambitions visuelles de leur jeu à la baisse, soit de carrément ignorer la console de Nintendo.

La Wii U sera au moins aussi puissante que ses concurrentes, assure Nintendo
La Wii U sera au moins aussi puissante que ses concurrentes, assure Nintendo © Radio France / Nintendo

La Wii U, elle, promet une puissance similaire (voire supérieure, selon les sources) à la Playstation 3 et la XBox 360. Les éditeurs sont donc à nouveau invités à profiter de la poule aux oeufs d'or de Nintendo, sans avoir à refondre totalement leurs productions.

Faire revenir les déçus de la Wii

C'est ce dernier point qui pourrait permettre à Nintendo d'atteindre le Graal : conserver le public acquis avec le phénomène Wii, ce public qui est venu aux jeux vidéo avec cette console... Mais aussi faire revenir ceux qui ne s'étaient pas reconnus dans les derniers jeux proposés par le constructeurs, jugés trop simples, trop enfantins. En faisant revenir les éditeurs tiers et donc des séries reconnues par les joueurs (Assassin's Creed, Batman, peut-être même Grand Theft Auto), Nintendo fait un premier pas dans ce sens.

Avec la Wii U, le géant japonais promet de ne plus oublier personne. Reste à espérer que la console ne prendra pas un coup de vieux avec la sortie de ses futures concurrentes qui, elles, miseront tout sur la puissance. Mais pas de panique : il faudra au moins deux ans avant de voir arriver une Playstation 4 ou une XBox 720. D'ici là, la Wii U a quartier libre.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.