Les 740.000 candidats du baccalauréat ont entamé les épreuves de cette session 2019 ce lundi matin. Parmi eux, 554.000 s'attaquent à la sacro-sainte épreuve de philosophie. Avec des sujets pas vraiment simples...

Le baccalauréat 2019 commence ce lundi pour 740.000 candidats
Le baccalauréat 2019 commence ce lundi pour 740.000 candidats © AFP / Stéphane De Sakutin

En ES : travail , morale ou libre arbitre

Dans cette série, les bacheliers potentiels ont le choix entre deux questions (soit très politique, soit très économique) :

  • La morale est-elle la meilleure des politiques ?
  • Le travail divise-t-il les hommes ?
  • Ou un texte de Descartes à expliquer, sur le thème du libre arbitre

En L : temps, art ou droit

Ici, les candidats peuvent se prendre pour Marty McFly ou pour un conservateur de musée, avec ces trois sujets :

  • Est-il possible d'échapper au temps ?
  • À quoi bon expliquer une œuvre d'art ?
  • Ou un texte de Hegel, sur la différence entre lois naturelles et lois issues du droit

En S : cultures, droits et devoirs ou méthode scientifique

Chez les scientifiques, les sujets semblent s'interroger sur l'obéissance (ou la désobéissance) civile, et sur le multiculturalisme :

  • La pluralité des cultures fait-elle obstacle à l'unité du genre humain ?
  • Reconnaître ses devoirs, est-ce renoncer à sa liberté ?
  • Ou un texte de Freud, sur l'évolution de la recherche scientifique au fil des âges

En série technologique : troc, lois et savoir

Dans cette série, les lycéens doivent se demander ce qui fait la valeur des choses, et le bonheur des humains :

  • Seul ce qui peut s'échanger a-t-il de la valeur ?
  • Les lois peuvent-elles faire notre bonheur ?
  • Ou un texte de Montaigne sur la connaissance
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.