Vous êtes parent, professeur ou bien éducateur ? Voici quelques petits conseils prodigués par les invités de "Grand bien vous fasse" afin d'encourager dès la rentrée vos enfants ou vos élèves.

Quelques conseils pour bien motiver vos enfants avant la rentrée
Quelques conseils pour bien motiver vos enfants avant la rentrée © Getty / supersizer

La psychopédagogue Brigite Prot, le spécialiste de la motivation scolaire Philippe Hindré, le psychologue Didier Pleu et le philosophe Thibaut de Saint-Maurice, invités de l'émission "Grand Bien vous fasse", vous donnent quelques petits conseils pour motiver vos enfants ou vos élèves dès la rentrée ! 

Le principe de base : l'adulte doit être présent 

Brigitte Prot estime "que cela soit le professeur ou le parent, il faut adopter le "ni trop ni pas assez". La présence et la reconnaissance doivent être effectives. De la valorisation mais sans trop de pression sur l'enfant. 

Surtout, il faut que les adultes soient eux-mêmes motivés pour communiquer cela aux jeunes".

Encouragez-les pour qu'ils se sentent en sécurité

"Ils vont avoir l'impression d'être sécurisés vis-à-vis de la très grande pression que génère à leur yeux la société. Le dialogue est une des grandes clés".

La confiance en soi est centrale

"Celle-ci doit être réciproque chez les parents, les professeurs pour installer un contexte porteur pour les jeunes. Plus ils vont être confiants, plus ils vont être motivés et vont avoir des résultats".

Mettre en action les jeunes pour favoriser une pédagogie active

"Cela va les conduire à se mettre en bonne situation pour bien apprendre".

Leur apprendre à se confronter avec le réel

Didier Pleu insiste sur l'idée qu'il faut "les sensibiliser à la contrainte afin qu'ils assimilent plus facilement une méthode, une structure organisationnelle de travail. La génération actuelle fait preuve d'un seuil de tolérance à la contrainte extrêmement bas qui fait qu'ils ont énormément de mal à accepter leurs faiblesses". 

Écoutez-les lorsqu'ils évoquent leur futur

"C'est ce qui leur permet de se convaincre dans ce qu'ils souhaitent faire plus tard. L'absence de projet et l'incertitude peuvent vite les désœuvrer".

Les parents et les enseignants doivent communiquer 

… "pour que l'enfant puisse se construire sur une ligne de conduite homogène" ; 

Pas de devoir mais...

"Le mot "devoir" est désuet, préférez les rituels d'entrainement. Ne pas sombrer dans un délire éducatif dans lequel un jeune travaillerait trois heures de suite". 

Plutôt matheux ou littéraire ? Évitez la catégorisation

Philippe Hindré affirme que "les parents ont vite tendance à classer leurs enfants de cette manière. Il faut partir du principe que tous les enfants peuvent réussir dans tous les domaines, aussi bien en maths qu'en français". 

S'intéresser plus au "comment" qu'au "combien"

"Le "combien" doit toujours arriver après avoir analysé le "comment". 

Lisez les appréciations avant les notes".

Expliquer l'échec

"Un enfant qui ne sait pas pourquoi il a échoué et ne sait comment y pallier se démotive plus rapidement".

La valorisation au sein même de la classe 

Thibault de Saint Maurice explique que "conduire les camarades à se motiver entre eux en proposant des exercices collectifs. Les jeunes sont extrêmement sensibles au regard de leurs camarades, c'est pourquoi cette valorisation est un formidable atout".

Inviter les jeunes à méditer sur eux-mêmes

"Cela afin qu'ils prennent le temps de mieux connaitre les causes qui les déterminent pour les utiliser à leur avantage et à ne plus les subir". 

Aller plus loin

🎧 RÉÉCOUTER - Comment bien motiver ses jeunes pour une rentrée réussie ? Émission Grand Bien vous fasse

📖 LIRE - Comment aider nos ados à se concentrer ? Émission Grand Bien vous fasse

📖 LIRE - Brigite Prot, "Bilan et itinéraire de motivation et d'orientation"

📖 LIRE - Philippe Hindré, "Réussir à l’école avec moins de stress et plus de plaisir" (ed. Hachette)

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.