Ce mercredi, les premières réponses aux vœux d’orientations des lycées sont dévoilées. L'occasion de revenir sur les modifications et évolutions de Parcoursup version 2019, après les déboires de ce système en 2018, l'année de son lancement.

Le gouvernement assure que la procédure est beaucoup plus simple en 2019.
Le gouvernement assure que la procédure est beaucoup plus simple en 2019. © AFP / GARO / Phanie

Le gouvernement assure qu'il a tiré les enseignements des nombreux couacs de l'année dernière, mais le syndicat étudiant Unef reste très inquiet.

Pour l'année 2019, 900 000 candidats sont inscrits, principalement des lycéens de terminale et des étudiants en réorientation. Le ministère de l’Enseignement supérieur et le rectorat ont réalisé quelques ajustements sur ce système Parcoursup, afin d'améliorer et d’accélérer l'envoi des réponses aux candidats.

La même date de consultation pour tous : Ce mercredi 15 mai à 19h, tous les candidats pourront accéder à la plateforme. Ils auront accès aux réponses des établissements. Pour faire face à l'afflux de connections ce premier jour, vous pourrez consulter ces premiers résultats mais pas y répondre dans un premier temps.

Un calendrier modifié : La date très tardive (début septembre) l'an dernier avait provoqué de nombreux cafouillages. Pour Parourcursup "saison 2", le calendrier est resserré. La procédure démarre le 15 mai et se termine le 19 juillet. Le calendrier de réponses aux propositions est raccourci, pour remettre plus rapidement les places refusées dans le système.

Un procédé simplifié Les lycéens et étudiants ont 5 jours, du 15 au 19 mai, pour accepter, refuser ou placer "en attente" la ou les propositions reçues, un délai ramené à trois jours à partir du 20 mai. La plateforme sera figée pendant les épreuves écrites du bac, du 17 au 24 juin.

À partir du 25 juin, le candidat toujours en liste d'attente pourra hiérarchiser un ou plusieurs vœux grâce à une option "répondeur automatique". Ceux qui acceptent de manière définitive une proposition d'ici le 15 juillet doivent s'inscrire dans l'établissement avant le 19 juillet , fin de la phase principale. Les autres doivent s'inscrire avant le 27 août.

Plus de transparence sur les classements : Cette année, les candidats en liste d'attente connaitront le rang du dernier admis l'an dernier. Cette information supplémentaire sera connue pour les licences générales et les prépas, mais pas pour les BTS, IUT, instituts infirmiers (IFSI) et écoles d'ingénieurs et de commerce post-bac. Quant à ceux qui n'avaient demandé que des filières sélectives et n'ont reçu que des "non", ils peuvent demander un rendez-vous, à partir du 16 mai. Les lycéens rencontreront un membre de l'équipe pédagogique de leur établissement (ou le service d'orientation de leur université, pour les étudiants).

Une aide à la mobilité : Tous les boursiers acceptés dans une formation hors de leur académie de résidence peuvent toucher une aide à la  mobilité de 500 euros. Cette année, la possibilité de recevoir cette aide sera systématiquement indiquée dans les dossiers Parcoursup de chacun. Les lycéens boursiers franciliens qui accepteront une formation hors de leur académie tout en demeurant en Ile-de-France auront aussi droit à cette aide à la mobilité. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.