Pour évoquer l'Algérie, ses années d'enthousiasme comme sa décennie noire, Laura El Makki reçoit ce soir Wassyla Tamzali, actrice et témoin des mutations de son pays.

Tout a commencé à Bougie, un village kabyle plein d’orangers et de lumière. C’est là, au début des années 1940, que naît Wassyla Tamzali, dans une famille de notables humanistes et patriotes. L’Algérie, française depuis 1830,  a des envies de liberté, et prépare sa révolution…

La guerre, la libération, l’espoir du renouveau, et puis… le piège de la décennie noire : Wassyla Tamzali a tout traversé sans jamais tourner le dos à son pays, qu’elle aime d’un « amour tenace ». Alors, oui, cette ancienne avocate a eu besoin, aussi, de partir, de parcourir le monde… Elle a longtemps vécu à Paris pour défendre les droits des femmes à l’Unesco ; et puis elle est revenue chez elle et elle a raconté son histoire dans un livre puissant : Une Éducation algérienne, paru en 2007 chez Gallimard.

Ça pourrait être un roman, mais non : c’est la vie que Wassyla Tamzali choisit d’écrire. C’est le destin d’un peuple, et le sien qu’elle interroge.

Comment est née la nouvelle Algérie ? Où en est-elle aujourd’hui ? Et surtout : comment se construire soi, en tant qu’individu et en tant que femme, dans un pays qui se cherche une identité ?

Ce soir, je vous emmène à la rencontre d’un « cœur sauvage », qui aime le soleil, le bruit des vagues, le cinéma… et bien sûr ! la liberté.

"Quelles que soient les circonstances, si l'on a la chance d’avoir une passion, une utopie... même si l'on se trompe, on n’est pas perdu. Un des grands dangers des pouvoirs autoritaires, c’est de distiller le cynisme". Wassyla Tamzali

Titres musicaux : 

Titre : Ghir Enta de Souad Massi

Titre : "Djazaïr djoara, Ah oueja" de Hasna El Becharia

Archives et extraits sonores :

1/ Albert Camus dans l'émission La Tribune de Paris, juillet 1946

2/ Extrait du film La Nouba des femmes du Mont Chenoua d'Assia Djebar, 1976

3/ Gisèle Halimi dans l'émission Hors-Champs, 2012

La Lecture de Wassyla Tamzali

Extrait du livre d'Assia Djebar, Nulle part dans la maison de mon père (éditions Fayard, 2007)

Le site des Ateliers sauvages

Le site du Maghreb des films

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.