sonia rolley, journaliste RFI
sonia rolley, journaliste RFI © DR

"Bienvenue au 116 rue Albert-Londres"

Il y a un an jour pour jour, le 2 novembre 2013 , deux reporters de Radio France Internationale (Ghislaine DUPONT et Claude VERLON ) étaient enlevés à Kidal, au Mali, avant d’être assassinés par leurs ravisseurs.

Cette émission leur est dédiée.

Après leur mort, l’Assemblée générale des Nations-Unies a décidé de faire du 2 novembre « la journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes ». Plus de 90% de ces crimes (plus de 9 sur 10) ne sont jamais élucidés ; leurs auteurs ne sont donc pas condamnés.

Ghislaine DUPONT et Claude VERLON avaient voué leur vie professionnelle au rayonnement mondial d’une radio que les Français financent mais qu’ils connaissent mal : … « R.F.I »… Elle émet en 13 langues, rassemble 36 millions d’auditeurs chaque semaine sur tous les continents, Afrique en tête.

Dans l’heure qui vient, je veux rendre hommage (et France Inter avec moi) à tous ceux qui font vivre cette chaîne, avec une pensée particulière pour ses reporters, journalistes et techniciens, qui ont pleuré la mort de quatre des leurs en une douzaine d’année. C’est, sans doute, le plus lourd bilan de la presse et de l’audiovisuel en France.

Pour « incarner » R.F.I. et lui donner une voix, je reçois aujourd’hui l’une de ses journalistes.

Sonia ROLLEY a 34 ans, des années d’Afrique derrière elle. Elle est interdite de travail au Rwanda et au Tchad. Très rigoureuse, très motivée, très courageuse : ses collègues et ses chefs la désignent comme l’une des valeurs les plus sûres de la radio mondiale sur le continent africain. Vous l’entendrez dans un instant.

Les liens

Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes. À sa 68e session, en 2013, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution A/RES/68/163, qui a proclamé le 2 novembre Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes. Cette résolution a exhorté les États membres à prendre des mesures précises pour combattre la culture actuelle d’impunité. La date a été choisie en mémoire de l’assassinat de deux journalistes français au Mali le 2 novembre 2013.(...)

#FightImpunity (RSF)

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.