Luc Mathieu en Afghanistan
Luc Mathieu en Afghanistan © DR

La seule religion à laquelle adhère Luc Mathieu , qui porte une double signature d’apôtres, évangélistes de surcroît, serait à imaginer en lien avec l’exercice de cette profession qu’il incarne à la perfection : le grand reportage.

La seule prophétie qu’il peut relayer est celle de la recherche de la vérité !

Le seul évangile selon Luc Mathieu est le terrain. Sa seule icone, sa carte de presse. L’unique passion de Luc, la rencontre de l’autre !

Et en guise de tentations, il a traversé beaucoup de déserts tourmentés. Des lieux inhospitaliers où, des montagnes afghanes aux plaines de la Bekaa, des sables du désert de Lybie à ceux de la poussière de Syrie, se déchirent les hommes aux noms de dieux peu cléments et d’idolâtries archaïques ;

Ce quadra au front volontaire, à l’esprit scientifique et mathématique, cet émérite combattant de la presse sans frontières, fut enrôlé, il y a 4 ans, au service de Libération après quelques longues années en tant que franc-tireur de l’information pour les plus grandes rédactions des journaux, radios et télévisions hexagonales.

Les résultats du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre 2015

Les liens

Les articles récents de Luc Mathieu à Libération

Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.