Marie Dorigny à Saint-Brieuc
Marie Dorigny à Saint-Brieuc © Geneviève Delalot

Marie DORIGNY, Grand Reporter-Photographe engagée, privilégie le social, le travail des enfants et les conditions de vie des femmes.

Après avoir été journaliste rédactriceMarie Dorigny choisit la voie de la photographie, en décembre 1989, avec la révolution roumaine et collabore depuis avec la presse écrite nationale et internationale.

Ses photos sur l’esclavage domestique ont été exposées dans le réseau des galeries photo de la Fnac et son travail sur les femmes de banlieue a été présenté au festival Visa pour l’image (Perpignan). Ses clichés sur le travail des enfants dans le monde sont réunis dans le livre "Enfants de l’ombre " paru aux éditions Marval. Elle a également publié, en 2004, aux éditions du Chêne, "Cachemire, le paradis oublié ", un projet personnel exposé au Muséum de Lyon et au Centre de Culture Contemporaine de Barcelone dans le cadre de l’exposition thématique "Frontières " (2007).

La Bibliothèque Nationale de France a présenté son travail sur la prostitution et l’immigration clandestine, en 2006, dans le cadre de l’exposition "Pour une photographie engagée ". Marie Dorigny rejoint la maison de photographes Signatures dès sa création, en 2007.

Elle réalise un reportage en 2014 en Afrique pour rendre compte de l’accaparement des terres arables par les investisseurs internationaux et de leurs terribles conséquences sur les populations. Problématique qui ne se limite pas au seul continent africain.

Marie-Amélie Carpio
Marie-Amélie Carpio © DR

Marie-Amélie CARPIO, Reporter

Née à Toulouse, Marie-Amélie CARPIO fait hypokhâgne et khâgne avant l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence et entre à National Geographic à Paris, il y a 10 ans, où elle s’occupe aujourd'hui de la rubrique actualité culturelle, et aux Cahiers de Science et Vie.

Elle est aussi reporter indépendante, réalise des reportages sur des fouilles archéologiques au Pakistan, en Afghanistan et à Gaza et des voyages en Inde, en Turquie et en Laponie. Partie sur les traces de Bouddha au Bihar, pour voir comment le bouddhisme est utilisé par les Intouchables pour s'émanciper du système des castes, elle réalise avec Marie Dorigny une enquête sur la condition des femmes népalaises.

Les liens

Le magazine Polka

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.