Depuis près de dix mois, se sont succédé ici des femmes / des hommes, des gens de plume/des gens d’image, des correspondants de guerre/des correspondants de bord, des ''écrivants'' / des écrivains. "116 rue Albert-Londres" a accueilli des photoreporters rompus à tous les risques pour rapporter le cliché qui fait basculer l’opinion, des journalistes indépendants prêts à vendre leur chemise pour financer leur prochain départ, d’anciens otages que j’ai questionnés en prenant soin de ne pas m’attarder sur les stigmates de leur captivité. Tous ont fait profession de témoigner.

Les conflits, les dictatures, les conséquences sur l’Homme du réchauffement climatique et des manipulations financières, la ghettoïsation de nos quartiers… de l’été 2014 à ce 21 juin 2015, dimanche après dimanche, les invités de ''116 rue Albert-Londres" auront abordé tous ces thèmes. Ils nous auront aussi renseigné sur leurs pratiques professionnelles, nous auront confié leurs joies et leurs regrets. Nous aurons apprécié leur courage et leur humilité. Le grand reporter peut espérer la reconnaissance de ses pairs, il se moque de la notoriété tant qu’on lui permet de témoigner. Toujours et encore témoigner.

Alors que votre chaîne préférée s’apprête à prendre ses quartiers d’été, il m’a semblé pertinent de finir l’année radiophonique 2014-2015 avec des reporters de France Inter. Leurs voix vous sont familières. Qu’ont-ils fait au cours des mois passés et des reportages ? Où sont-ils allés, qu’ont-ils vu ? Qu’ont-ils entendu, qu’ont-ils ressenti ?... Vanessa DESCOURAUX , Antoine GINIAUX et Julie PIETRI ont coutume de poser des questions ; dans un instant ils répondront aux miennes. Et dès qu’auront retenti les tops de 17H, vous n’entendrez plus leurs voix comme vous les entendiez.

Vanessa Descouraux en Egypte
Vanessa Descouraux en Egypte © Radio France
Antoine Giniaux, Reporter pour Interception, en haut du mât de l'Hermione
Antoine Giniaux, Reporter pour Interception, en haut du mât de l'Hermione © Grégoire Lecalot

et... Julie PIETRI

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.