Rediffusion

Matthieu Mabin
Matthieu Mabin © M.Mabin

Voilà un homme qui ne laisse pas indifférent.

Adolescent, ce Breton du Morbihan étudie chez les jésuites. Plus tard, diplômé en journalisme avec le projet d’être grand reporter, il choisit d’abord d’aller s’aguerrir (c’est le cas de le dire) sous l’uniforme de l’Infanterie de marine, puis comme officier de la Légion étrangère. Onze années d’armée (dont certaines passées sous le feu) dans les Balkans, au Moyen-Orient, en Afrique, en Afghanistan… avant de rencontrer –enfin !- sa vocation : en 2007, à 33 ans, Matthieu MABIN devient journaliste sous les couleurs de la chaîne de télévision internationale "France 24" , antenne du groupe France Média Monde.

Pendant trois ans, alors que l’on traque Oussama BEN LADEN, il est le correspondant permanent de sa chaîne pour le Pakistan et pour l’Afghanistan. Cinq ans après ses débuts dans le reportage, il décroche le Prix Bayeux-Calvados 2012 des correspondants de guerre en rentrant de Libye, pays alors en pleine révolution. Un an plus tôt, à Londres, le "Frontline Club Award" a récompensé son ‘’honnêteté’’ , son ‘’courage’’ et son ‘’indépendance d’esprit’’ .

Ancien de la Légion rompu aux choses de la guerre, grand reporter envoyé sur tous les fronts, que cherche maintenant (à 40 ans), Matthieu MABIN ?

Il cherche à transmettre (à ses consœurs et à ses confrères) sa solide expérience des conflits. Après les assassinats au Mali, en 2013, de Ghislaine DUPONT et de Claude VERLON (deux collègues du groupe France Média Monde), il crée le "Centre de formation au reportage en zone dangereuse" . Son enseignement repose sur la valeur du risque par rapport au but journalistique recherché.

Aller plus loin...

France 24 : le reportage de Matthieu Mabin : "La brigade de Tripoli" (Prix Bayeux-Calvados 2012)

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.