Hier, pour la Toussaint, Léo Ferra a déjeuné chez Betty Bombers et Thibault Baisse-Patelin. Il y avait aussi la maman du député, qui n’a pas arrêté de faire des réflexions à Betty. Celle-ci s’y attendait, mais elle s’est énervée et elle a envoyé un pâté à la poire à la figure de la vieille dame qui, elle, ne s’y attendait pas. Puis tout le monde s’est séparé, Léo Ferra réussissant tout de même à faire promettre au député de venir le voir chanter ce soir aux « Trois Poneys », le petit café-concert qui donne sur le boulevard Chevêque. Thibault a demandé à Betty de l’accompagner. Elle n’a pas osé refuser, même si elle l’a prévenu que pour lui ce serait une torture. Léo Ferra se présente lui-même comme un chanteur à texte de droite…

Cette épisode est interprété par trois comédiens : Michèle Bourdet (Betty Bombers), Patrick Préjean : (Thibault Baisse-Patelin) et Thomas Le Douarec (Léo Ferra)

Tous trois jouent actuellement dans la pièce Du vent dans les branches de Sassafras au Théâtre du Ranelagh (Auteur : René de Obaldia et mise en scène : Thomas Le Douarec)

Evénement(s) lié(s)

Du vent dans les branches de Sassafras

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.