En Italie, la fin de la guerre débouche sur deux révolutions symboliques, une conduite par Gabriele D’Annunzio, qui occupe la ville de Fiume, une autre initiée par Antonio Gramsci et l'organisation de Conseils d'ouvriers à Turin. Le mouvement fasciste de Benito Mussolini les exploite pour mieux s'imposer.

Le poète et écrivain italien Gabriele D'Annunzio commémore dans le cimetière de Rjieka ceux qui sont morts pour la cause de Fiume (Rjieka). Rijeka, janvier 1921
Le poète et écrivain italien Gabriele D'Annunzio commémore dans le cimetière de Rjieka ceux qui sont morts pour la cause de Fiume (Rjieka). Rijeka, janvier 1921 © Getty / Mondadori Portfolio

En partenariat avec La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, le quotidien La Croix et RetroNews, le site de presse de la Bibliothèque nationale de France nous partons aujourd'hui en Italie, en plein après-guerre, pour tenter de visualiser quels furent les impacts directs de la fin du premier conflit mondial dans le pays

Articles de presse et textes d'époque à l'appui, l'historien Nicolas Offenstadt et Ali Baddou vous proposent de redécouvrir, au plus près des événements, comment les Italiens ont vécu "1918".

Entretien avec Nicolas Offenstadt en 4 temps

  • L'Italie au sortir de la guerre

Les négociations de paix sont une désillusion pour l’Italie qui se sent laissée-pour-contre. En cas de victoire, les alliés devaient reconnaître à l’Italie de nombreuses possessions territoriales et coloniales mais les exigences italiennes finissent par se heurter à l’opposition des 14 points du président américain Wilson. 

  • Expédition de Fiume 

Frustré par les résultats des traités de paix, le poète Gabriele D'Annunzio occupe la ville de Fiume, le 12 septembre 1919, avec l'appui de nombreux marins, des officiers de navires de guerre, des aviateurs, des carabiniers qui se mettent alors à ses ordres. Il cultive la rancœur envers un régime qu'une partie de l'opinion juge responsable du déclenchement de la guerre et de ses méfaits sur la société et les conditions de vie. 

  • Antonio Gramsci (1891-1937) et Maurizio Garino

Retournons sur les pas de deux personnages clés dont les actions restent méconnues, mais qui continuent pourtant à marquer et incarner le climat révolutionnaire installé à ce moment là en Italie contre la guerre, en organisant des "Conseils" à Turin, et avant de lutter contre la montée du fascisme.

  1. Lecture de texte : Antonio Gramsci, in Ecrits politiques I, 1914-1920, Paris Gallimard, 1974, p. 346-351 (repris de L'Ordine Nuovo, 4-5 juin 1920)
  • Quelle mémoire de "1918 en Italie" ? 

Alors que le centenaire de la fin de la Première guerre mondiale approche, la question de la signification du "3 et 4 Novembre" pour les Italiens se pose. Comment l’armistice est-il fêté en Italie ? L'est-il ? Quels souvenirs s'en font-ils ?

Découvrons ce que notre monde, celui de 2018, doit à 1918 !

Soyez les bienvenus pour ce sixième entretien avec l'historien Nicolas Offenstadt, maître de conférences à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste de la Grande Guerre, invité d'Ali Baddou

Pour aller plus loin 

Tout l’été, Nicolas Offenstadt tient également une chronique dans le quotidien La Croix

Ceschin Daniele, « La mémoire de la Grande Guerre en Italie », Matériaux pour l’histoire de notre temps, 113-114, 2014, p. 104-109. 

Dogliani Patrizia, « Sortir de la Grande Guerre, entrer dans le fascisme : le cas italien », in S. Audoin-Rouzeau, C. Prochasson (dir.), Sortir de la Grande Guerre. Le Monde et l’après 1918, Paris, Tallandier, 2008, p. 113-138.

Gentile Emilio, Qu’est-ce que le fascisme ? Histoire et interprétation, Paris, Gallimard, 2004. 

Prezioso Stéphanie, « 1917, l’Italie en ébullition », Cahiers d’histoire, revue d’histoire critique, 137, octobre-décembre, 2017, p. 107-120.

Thompson Mark,  The White War. Life and Death on the Italian Front, 1915-1919, New York, Basic Book, 2008. 

  • Autres liens 

Observatoire du centenaire de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

L'Encyclopédie de la Grande Guerre (en anglais)

Programmation musicale

  1. Polo and Pan - Arc-en-ciel
  2. Winston MC Anuff/Fixi my angel
  3. Avion Travel - Danson metropoli
-
-
Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.