Bien avant de devenir des artistes solos, les rappeurs ont d'abord fait partie de ce que l'on appelle un crew, un posse. Le crew dans le hip hop est une équipe d'artistes qui pratique le rap, le graffiti, le DJing et la danse. Une série écrite par Eric et Quentin avec Juliette Fievet, réalisée par Jérôme Chélius

Afrika Bambaataa (1984)
Afrika Bambaataa (1984) © Getty

Lorsqu'un rappeur se produisait sur scène, il était inconcevable de ne pas le voir entouré d'au moins deux danseurs, voir même d'un graffeur qui peignait une fresque en live durant le show. Le DJ était évidemment toujours présent au côté du rappeur. Peut être est-ce aujourd'hui la seule chose qui reste du hip hop dans l'industrie du rap.

Zulu Nation

La Zulu Nation est une organisation créée par le DJ légendaire Afrika Bambaataa afin d'éveiller les consciences en utilisant l'art face à la violence du ghetto. le mot d'ordre : Amusons nous. Restons positifs et unis. Avec pour slogan : "Peace, Love, Unity and Having fun"

Bannir la violence urbaine pour la mettre dans quelque chose d'artistique. Là, on a trouvé notre religion - MC Solaar

Le mot d'ordre de la Zulu Nation est LE pilier de la culture hip hop. Ainsi pendant des années, Afrika Bambaataa a sillonner le monde en nommant dans bon nombre de pays des Zulu King et Zulu Queen. De dignes représentant du hip hop qui devaient se charger de réunir la communauté et de faire respecter ses codes de moralité.

1990. Ça y est, le hip hop quitte les terrains vagues pour s'ouvrir au marché du disque grâce à une compilation désormais culte nommée Rap Attitude

Les producteurs des grandes maisons de disques se décident à signer pour un temps seulement les futurs grands noms du rap français. En 91, NTM est signé chez Epic label de Sony, IAM chez Delabel de Virgin et MC Solaar chez Polydor d'Universal

L'âge d'or du rap français

L'importance de se démarquer les uns des autres pousse le monde urbain à devenir de plus en plus créatif et débrouillard. Trouver une identité en montant leur label indépendant, leur structure tout en s'auto marquetant. Utiliser diverses formes de communication, du street marketing aux flyers distribués dans les rues jusqu'aux stickers. Cette énergie dépensée par les rappeurs dans l'autoproduction va donner naissance à une époque divine pour le rap, que l'on appelle l'âge d'or du rap français.

Ce que le rap a gardé comme leçon de l'esprit hip hop, c'est qu'il est possible de construire un empire avec des bouts de ficelles. Alors, à l'image de leurs grands frères américains, les labels francophones indés se créent, se structurent et se déploient de Time Bomb à Double H, 45 Scientific, Unique Records jusqu'au Secteur A, et bien d'autres. Les nouveaux mots d'ordre seront : 

Fait par nous, pour tous

Ils racontent

Dans cette émission vous entendrez

  • Afrika Bambaataa & The Soulsonic Force - Planet Rock       
  • Afrika Bambaataa - Unity       
  • Esa, Toni-L & CNN199 - Connexion        
  • Fonky Family - Art de rue        
  • Saliha - Enfants du Ghetto       
  • EJM - Element dangereux       
  • New Génération MC - Toutes les mêmes       
  • Mc Solaar - Bouge de là        
  • Mc Solaar - Qui sème le vent récolte le tempo       
  • Salif & Supreme NTM - Qui veut la peau de mon crew        
  • NTM - Police      
  • DJ Cut Killer - Lunatic Intro       
  • Beat 2 Boul ft Movez Langue, Lunatic & Sages poètes de la rue - Une minute le rap minute       
  • Roots Neg ft. DJ James - Ne M'appel pas Oncle Tom       
  • Cut killer - Intro Canada       
  • Dubmatique - La Force de comprendre       
  • De Puta Madre - R.A.B Reprensent Skaarbeek      
  • X-Men - J'attaque du mile        
  • Lunatic - Le Crime paie       
  • Arsenik - Sexe pouvoir et biftons       
  • Ideal J - Une vie de malheurs       
  • Iam - Demain c'est loin

Une série en 9 épisodes des médias francophones publics proposée par Eric Metzger et Quentin Margot avec Juliette Fiévet, Réalisé par Jérôme Chélius

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.