11ème étape de ce tour de France: Le Palais idéal du facteur Cheval, avec Marie-José Georges, directrice du Palais.

Un jour d’avril 1879 , au retour de sa tournée quotidienne de facteur rural, Ferdinand Cheval, qui a alors 43 ans, bute sur une pierre si bizarre qu’elle lui rappelle un rêve qui sombrait peu à peu dans l’oubli : un rêve féérique dépassant son imagination. Il va consacrer 33 années de son existence à modeler, nuit après nuit, un monument d’obstination.

Palais Ideal Facteur Cheval
Palais Ideal Facteur Cheval © radio-france / Marine69

Rendez-vous sur le site internet du Palais idéal du facteur Cheval : http://www.facteurcheval.com/

Les liens

http://www.facteurcheval.com/ Indépendant de tous courants artistiques, ne relevant d’aucune technique architecturale, le Palais idéal est l’illustration de l’architecture naïve et de l’art brut. Défendu par André Malraux, le Palais fût classé monument historique en 1969. Ferdinand Cheval a été la source d’inspiration et d’hommages de nombreux artistes issus du courant des surréalistes : André Breton, Pablo Picasso, Max Ernst, Niki de Saint Phalle…

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.