En 2016, Emmanuel Macron est ministre de l’Économie et de l’Industrie dans le gouvernement de Manuel Valls ; il est même une pépite scintillante de la Hollandie pourtant déclinante. Le 30 août, il choisit de démissionner… Et le 10 novembre, ce jeune homme de 38 ans, jamais élu nulle part, inconnu du grand public, se déclare candidat pour la présidence de la République.

Gaspard Gantzer, conseiller en communication de François Hollande, nous éclaire sur l'ascension fulgurante de celui qui est devenu le huitième président de la Ve République.