Nous l'avons vu, Emmanuel Macron est arrivé au pouvoir à la hussarde : un peu par effraction, parce que toute une série de circonstances imprévues ont ouvert une voix inimaginable un an avant le scrutin de mai 2017. Mais il a gagné… et son élection traduit bien un fait politique : c’est ce fait politique que nous allons essayer d’analyser dans cet épisode. Ce qui nous intéresse ici, c’est le Macronisme qui s’est fait élire, le macronisme de 2017… parce qu’il faudrait certainement consacrer une autre émission sur le macronisme d’aujourd’hui, confronté aux réalités du pouvoir et à la réalité du corps social.

Pour comprendre cet objet bizarre et tout neuf qu’est le macronisme au moment où il prend le pouvoir, nous somme avec notre invité aujourd’hui : Catherine Barbaroux, qui assuré l'intérim à la tête de LREM juste après l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence et celle de Christophe Castaner à la tête du mouvement.