Aucune revendication, aucune conclusion d'une enquête de police, et pourtant depuis l'incendie criminel qui a ravagé les locaux de la rédaction de Charlie Hebdo, le lien entre "Charia Hebdo" et un attentat perpétré par des islamistes est érigé en vérité.

Ce qui est vraisemblable devient réalité.

Le décryptage du sociologue Denis Muzet

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.