Cette semaine les collectivités locales ont publié un constat alarmant sur l'état du réseau électrique.

En 2010, les coupures ont progressé de 21%, atteignant une moyenne de deux heures (annuel et par foyer). Autre message guère rassurant, la probabilité d'un hiver très rigoureux avec des records de froid susceptibles de provoquer des coupures de courant. EDF oppose un commentaire apaisant.

L'économiste Elie Cohen qui travaille, ent'autre, sur la question de l'énergie, démêle le vrai du faux.

L'équipe

Mots-clés:
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.