Aujourd'hui dans Affaires Sensibles, second épisode consacré au Putsch des généraux en Algérie, avec la fiction « Algérie 61 ».

Pendant le Putsch d'Alger, les soldats de la Marine, l'Armée de l'Air et l'Armée de terre suivent l'évolution de la situation sur leur poste de transistor.
Pendant le Putsch d'Alger, les soldats de la Marine, l'Armée de l'Air et l'Armée de terre suivent l'évolution de la situation sur leur poste de transistor. © Getty / Gamma-Keystone

Une émission proposée par Christophe Barreyre

Écrite par Renaud Meyer

Réalisée par Cédric Aussir

« Hier, au sein du récit documentaire, nous vous avons fait revivre ces journées d’avril 1961 du côté du pouvoir, auprès du général De Gaulle et des hommes qui l’entourent. Aujourd’hui, grâce à cette fiction écrite par Renaud Meyer, c’est au cœur d’une section que vous allez suivre les questionnements des soldats appelés du contingent, gradés ou non, face à ces questions : faut-il suivre les putschistes ou rester fidèle au général de Gaulle ? Pourquoi sont-ils en Algérie ? S’arrêter sur les évènements d’avril 1961, c’est s’interroger sur le rôle de l’armée en Algérie en ces temps où l’Empire n’était déjà plus qu’une fable inscrite dans les manuels scolaires face à l’aspiration des peuples colonisés à choisir seuls leur destin, à être libres et indépendants. C’est se placer à hauteur de ces hommes, tiraillés entre leurs histoires personnelles, leurs milieux sociaux et politiques, et la famille des armes, celle pour laquelle ils se sont engagés ou dans laquelle ils ont atterri dans le cadre de leurs services. Rester l’un des leurs, au nom des compagnons morts au combat, au nom du catéchisme civilisateur, au risque de devoir prendre les armes contre d’autres soldats, d’autres français ; ou passer outre, entendre les voix des indépendantistes et de la métropole. Si en Algérie, pendant huit ans, beaucoup d’appelés ont perdu leur jeunesse et n’ont ramené souvent de ces années de services que des cauchemars des patrouilles et des tortures, pendant le putsch ce sont les anciens, les décorés qui se sont perdus dans une aventure sans but, à part celui des armes. Le putsch était-il le dernier acte d’une époque qui s’éteint, celle des généraux et de l’empire ?"

Notre invité :

Benjamin Stora
Benjamin Stora © AFP / BERTRAND LANGLOIS

Benjamin Stora, spécialiste notamment de la guerre d’Algérie. Son dernier ouvrage est une Bande dessinée, Histoire dessinée de la guerre d’Algérie co-écrite avec Sébastien Vassant.

Le scénariste : Renaud Meyer

Comédien pour Daniel Mesguich et Jean-Michel Ribes, il a écrit 3 romans, dont « Les deux morts de Hanna K. » qu’il a ensuite adapté pour le théâtre .Tout l’intéresse, les polars, les comédies sans compter les grands personnages historiques.

Photos du tournage

Du côté de la Régie
Du côté de la Régie © Radio France / Christophe Barreyre
De l'autre côté de la vitre, l'équipe au travail
De l'autre côté de la vitre, l'équipe au travail © Radio France / Christophe Barreyre

Le générique

  • L’adjudant-chef : Eric Herson-Macarel

  • Bénard : Swan Demarsan

  • Madec : Florent Oullié

  • Guignard : Benoit Marchand

  • Poussin : Arnaud Pfeiffer

  • Annette : Marie Mosser

  • Narratrice : Peggy Martineau

Bruitage : Bertrand Amiel

Assistante à la réalisation : Julie Briand

Réalisation : Cédric Aussir

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.